La vie du village Vivre ensemble L'histoire Les 2 Guerres Photos Communication

Le Château

 

Accueil
Remonter
Les de Louvel
La seigneurie

Le Château d’Autrêches :

 

Les derniers habitants :

            Marie-Alexis-Edouard de Lupel est mort au château d’Autrêches le 3 janvier 1867, à l’âge de 80 ans, laissant son domaine à Marie-Pierre-Arthur, comte de Lupel, son fils aîné.  

            Ce dernier, né à Paris en 1816, resta célibataire, passant sa vie tant à Autrêches qu’à Paris, où il avait ses entrées à la Cour impériale.

            Au cours d’une chasse de l’empereur Napoléon III dans la forêt de Compiègne, à laquelle il prenait part, il fut victime d’un cruel accident de cheval qui mettait ses jours en danger. La Cour le fit transporter en l’hôtel qu’il possédait à Paris, 45 avenue Montaigne, et malgré les grands soins qui lui furent prodigués, il y décéda des suites de ses blessures, le 27 juin 1867, à l’âge de 51 ans. Son corps ramené à Autrêches, repose dans un caveau élevé dans le parc du château, non loin du chemin qui, d’Hautebraye, conduit au village même. La petite chapelle qui surmonte le caveau a été détruite pendant la dernière guerre.

            Son frère, le vicomte Marie-Gabriel-Gustave de Lupel maire de la commune d’Autrêches, l’avait précédé dans la tombe le 24 novembre 1864, il ne laissait pas de postérité.

            La propriété d’Autrêches revint au frère cadet, Marie-Pierre-Eugène de Lupel, marié à Autrêches le 25 juin 1844 avec Clémentine Vinchon, âgée de 19 ans, domiciliée à Ennemain (Somme), où elle était née ; elle est fille de Charles-Nicolas Vinchon, propriétaire, et de Marie-Clémentine Vinchon.

            Les témoins furent du côté de l’époux : Marie-Gustave comte de Vigneral, propriétaire au château de Ry (Orne), âgé de 35 ans, et de Marie-Pierre-Arthur de Lupel, âgé de 28 ans, propriétaire à Autrêches : du côté de l’épouse , Victor-Léon de Blavette, propriétaire à Léchelle (Somme) et Antoine-Donat Huret, instituteur à Autrêches, âgé de 42 ans.

            A la mort de son frère Gustave, il habitait Schweighausen, près de d’Haguenau (Bas-Rhin), et au décès du comte Edouard, son père, les registres d’état civil d’Autrêches le désignent comme habitant Haguenau.

            Le comte Eugène de Lupel vint habiter le château d’Autrêches à la mort de son frère aîné, Arthur, c’est-à-dire en 1867.   Sa femme est morte, probablement en Alsace, lui laissant une fille unique Jeanne de Lupel mariée au comte Boula de Mareuil avec lequel elle demeurait à Bouillancourt-la-Bataille (Somme).

            Marie-Pierre-Eugène de Lupel est venu mourir chez sa fille, à Bouillancourt, quelques années avant la guerre.

            M. de Mareuil est lui-même décédé pendant la guerre 1914-1918.

            La propriété d’Autrêches appartenait à Mme Jeanne de Lupel, sa veuve, mais le château et ses dépendances ont été détruits pendant l’invasion allemande. 

 
Envoyez un courrier électronique à autreches@free.fr pour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Attention : Les textes et images de ce site ne sont pas libres de droit. Toute copie est interdite. Copyright © 2004-2010 Autreches
Dernière mise à jour le 27 mai 2011.